Les Destinations de Julie
Tahiti

Tahiti

Visite en juin 2015

Porte d’entrée de la Polynésie française (l’aéroport international se situe à côté de Papeete), Tahiti est souvent délaissée par les touristes et les agences de voyage. Certes, le lagon y est moins joli qu’ailleurs car la barrière de corail est plus distendue ; mais l’intérieur de l’île est très riche et j’aurais voulu avoir quelques jours de plus pour pouvoir le découvrir.

Marché de Papeete

Pour faire le tour de l’île en voiture et voir les endroits les plus connus, le mieux est de disposer de deux jours. Le marché de Papeete étant cité dans tous les guides, je m’attendais à ce qu’il soit beaucoup plus animé ! Soyez attentif aux étiquettes et aux explications des vendeurs si vous voulez achetez un paréo traditionnel tahitien. Seuls les modèles blancs avec des dessins flous en couleur sont peints à la main ; quant aux fibres, elles proviennent d’Indonésie.

Marché de Papeete Marché de Papeete
Marché de Papeete Marché de Papeete Marché de Papeete

A quelques pas du marché, la cathédrale de Papeete est très belle.

Cathédrale de Papeete Cathédrale de Papeete

Une voiture est indispensable pour monter au belvédère de Pirae, par une route sinueuse qui serpente dans la montagne pendant plusieurs kilomètres. La vue au sommet est splendide et on distingue très bien la barrière de corail.

Belvédère de Pirae Belvédère de Pirae

Un peu plus au nord, le belvédère du Taharaa mérite un arrêt, mais je n’ai guère apprécié la pointe de Vénus.

Belvédère du Taharaa Pointe de Vénus

Un circuit d’une vingtaine de minutes permet de découvrir les jolies cascades de Faarumai, perdues dans la forêt.

Cascades de Faarumai
Cascades de Faarumai Cascades de Faarumai

En bordure du littoral, le jardin botanique de Tahiti renferme un échantillon de la flore polynésienne. Je l’ai trouvé joli, mais pas non plus exceptionnel, et pas très pédagogique…

Jardin botanique de Tahiti Jardin botanique de Tahiti Jardin botanique de Tahiti
Jardin botanique de Tahiti Jardin botanique de Tahiti

La grande plage de sable de noir à Papara est étonnante, mais les vagues rendent la baignade difficile ! La plage de Vaiva est également charmante et on y entrevoit l’île de Moorea.

Plage de sable de noir à Papara Plage de Vaiva Plage de Vaiva

J’ai visité l’intérieur de l’île de Tahiti grâce à une excursion canyoning dans les lavatubes : des tunnels creusés par la lave au cœur de la forêt tropicale polynésienne. Ce fut l’un de mes meilleurs souvenirs de ce voyage : toute une journée à se frayer un chemin dans le lit d’une rivière, à évoluer dans la végétation, en escaladant les cascades et en sautant dans les trous d’eau ! Dans le dernier lavatube, nous sommes restés pas moins d’une heure et demie dans le noir, éclairés à la seule lueur de nos lampes frontales. Une expérience magique !

Icône restaurantà table !

Pour dîner, c’est à la place Vaite à Papeete qu’il faut aller ! Des dizaines de roulottes nourrissent les touristes autant que les locaux, dans une ambiance légère. Plus d'infos sur la nourriture en Polynésie sur cette page.

Place Vaite à Papeete Poisson cru
Icône hôtelHébergement

J’ai dormi à la pension Fenua, où les chambres sont agréablement disposées autour du jardin. A noter, le Wifi payant. La plage de Vaiva et des roulottes pour manger se situent à quelques pas.

Pension Fenua Pension Fenua Pension Fenua
Carte des destinations

Vous avez aimé cet article ?

Pensez à partager, épingler, commenter :
c'est ma meilleure récompense ! Clin d'oeil

Nouveaux articles
Vercors est
28 octobre 2018
Plateau de l'Aubrac
23 septembre 2018
Majorque
8 juillet 2018
Que faire avec ses photos de voyage ?
21 mai 2018
Vercors ouest
22 avril 2018
La liste de vie : un état d'esprit !
25 mars 2018

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux !