Les Destinations de Julie
Sud Ardèche
Accueil > France > Sud Ardèche

Sud Ardèche

Dernière visite en octobre 2016

J’ai visité à plusieurs reprises le Sud Ardèche, cette partie du département située sous Aubenas, entre Cévennes et Provence. Tantôt au printemps, lorsque le haut niveau d’eau était propice au canoë, tantôt à l’automne, pendant que la garrigue se parait de couleurs orange. Les arrières-saisons permettent d’échapper à la foule, mais impliquent des journées plus courtes, avec un soleil qui monte peu dans le ciel...

Quelque-part entre le frontière de l'Ardèche et du Gard

Les gorges de l’Ardèche sont la star du département (bondées en été) ! Il existe de très nombreux loueurs de canoë, proposant des parcours qui varient de 6 à 32 km, entre Vallon-Pont d’Arc et Sauze. La réserve naturelle débute après le pont d’Arc.

Parcours canoë

Source : http://www.descente-ardeche-canoe.fr/parcours-tarifs.html

J'ai fait une première fois la petite descente de 6 km, un parcours de découverte qui permet de se familiariser avec le canoë, mais trop court pour en profiter ! Il faut compter 1 heure de pagaie en prenant son temps, avec un passage sous le fameux pont d'Arc.

La seconde fois, j'ai opté pour le parcours le plus grand, proposé uniquement par quelques loueurs : 60 km de Vogüé à Sauze, sur deux jours. Le prestataire nous a emmenés jusqu’au départ, puis est venu nous récupérer à l’arrivée le lendemain. Nous avions laissé auparavant notre tente dans un camping à mi-parcours, tout près du loueur. J’ai choisi le mois d’avril car le niveau d’eau y est très haut, ce qui rend le courant plus fort et les rapides plus… rapides ! Ce que je n’avais pas prévu, ce sont les chutes douloureuses dans l’eau glacée ! Je garde le souvenir d'une aventure mémorable, surtout les passages dans les toboggans à canoë, qui permettent de franchir les digues. A noter : une signalétique insuffisante à l’approche de ces dernières (en 2012), ce qui nécessite d’être particulièrement vigilant.

Descente de l'Ardèche en canoë Descente de l'Ardèche en canoë Descente de l'Ardèche en canoë

Prendre de la hauteur est une autre excellente façon de découvrir les gorges ! Une route touristique de 29 km, bordée par 11 belvédères vertigineux, serpente au-dessus des méandres de la rivière. Je me suis arrêtée à chacun d'entre eux, le panorama étant à chaque fois différent. Il n'est pas rare de croiser des chèvres sauvages 😊.

Route touristique des gorges – Belvédère du Serre de Tourre au petit matin Route touristique des gorges – Belvédère du Serre de Tourre au petit matin
Route touristique des gorges – Belvédère du Serre de Tourre au petit matin Route touristique des gorges – Belvédère du Serre de Tourre Route touristique des gorges – Belvédère du Serre de Tourre Route touristique des gorges – Belvédère du Serre de Tourre Route touristique des gorges Route touristique des gorges – Belvédère du Serre de Tourre
Route touristique des gorges – Belvédère du Serre de Tourre Route touristique des gorges – Belvédère d'Autridge Route touristique des gorges – Belvédère du Serre de Tourre Route touristique des gorges – Belvédère d'Autridge Route touristique des gorges – Belvédère d'Autridge Route touristique des gorges – Belvédère d'Autridge
Route touristique des gorges – Belvédère Gournier Route touristique des gorges – Belvédère du Cros de l'Olivier Route touristique des gorges – Belvédère Gournier
Route touristique des gorges – Belvédère des Templiers Route touristique des gorges Route touristique des gorges – Belvédère de la Maladrerie Route touristique des gorges – Belvédère de la Maladrerie Route touristique des gorges – Balcons des Templiers Route touristique des gorges
Route touristique des gorges – Belvédère du Ranc Pointu

Le fameux pont d’Arc se dresse entre Vallon-Pont-d’Arc et le premier belvédère de la route des gorges. Il est visible depuis la route, mais l’on peut aussi descendre au bord de l’Ardèche pour le voir (plusieurs parkings en amont et en aval).

Pont d'Arc Pont d'Arc Pont d'Arc
Au fond des gorges de l'Ardèche

Le sol calcaire des gorges de l’Ardèche a favorisé la formation de grottes et de gouffres. Si certaines ont été aménagées par l’Homme, d’autres sont restés brutes et accessibles aux baroudeurs en quête d’insolite. Les grottes du Déroc et de Louoï font partie de ces dernières. J’ai trouvé leur entrée grâce aux indications de ce site, ainsi qu’aux tracés précis d'Open Street Map. Se garer à la station d’épuration de Vallon-Pont-d’Arc, puis suivre le chemin qui part tout droit, avant de bifurquer à droite et de grimper dans les bois. Après vingt minutes de marche, on tombe sur l’entrée de la grotte de Louoï, au porche impressionnant. J’ai progressé plusieurs centaines de mètres jusqu’au fond de la grotte, intimidée par l'ampleur du silence et de l'obscurité. Prévoir lampe torche et chaussures de rando (ça glisse), et ne pas s’y aventurer de novembre à avril pour préserver les chauves-souris.

Grotte de Louoï Grotte de Louoï

A droite de Louoï, il faut passer sous un éperon rocheux et continuer 50 mètres pour rallier l’entrée est de la grotte du Déroc. Je n’ai pas visité celle-ci, la faible hauteur du plafond, tapissé d’araignées, ayant eu raison de ma témérité !

Grotte du Déroc

Pour continuer hors des sentiers battus, j’ai découvert grâce à cet article les gorges de Rieussec. Une randonnée progresse dans le lit de la rivière, la plupart du temps à sec, passant par des cuves et des ressauts rocheux : c’est un itinéraire sportif réservé aux foufous ! Je me suis garée dans la résidence Odalys, à Salavas, avant de suivre les indications : le balisage est formé d’un trait blanc et d’un trait jaune. Le tracé descend jusqu’à un pont, où il faut prendre pied dans le torrent, sur la gauche. C’est après le second pont que l’itinéraire se corse : suivre alors les points verts. Un passage très délicat sur une arête rocheuse m’a donné du fil à retordre, mais je suis parvenue – non sans mal, à le franchir sans corde. Lorsque le Rieussec rejoint l’Ardèche, rallier le camping sur la gauche, puis Salavas par la route. J’ai beaucoup aimé le caractère ludique de cette balade, que je referai bien en début de saison pour profiter des vasques remplies d’eau. Attention : en cas de panneau “Battue en cours”, mieux vaut rebrousser chemin, à moins que vous teniez à vous retrouver nez à nez avec chasseurs et sangliers, comme cela m’est arrivé ! 3h15 de marche.

Gorges du Rieussec Gorges du Rieussec Gorges du Rieussec Gorges du Rieussec Gorges du Rieussec Gorges du Rieussec
Gorges du Rieussec

J’ai été subjuguée par la visite de l'aven d'Orgnac, qui s’étend sur 3 salles, entre 50 et 120 mètres de profondeur. La profusion de draperies, de piles de crêpes et autres pommes de pin, dans un volume gigantesque, dresse un tableau époustouflant. Un poétique spectacle de son et lumière clôt la visite d’une heure, trop courte à mon goût 😊. Si vous vous voulez prolonger l’expérience, des excursions spéléologiques permettent de poursuivre l’exploration de la galerie, qui fait près de 5 km de long ; ce que je ne manquerai pas de faire une prochaine fois tant j’ai été emballée !

Aven d'Orgnac Aven d'Orgnac Aven d'Orgnac Aven d'Orgnac Aven d'Orgnac Aven d'Orgnac
Aven d'Orgnac

Certes ce n’est pas en Ardèche, mais à quelques kilomètres des gorges se trouve la Ferme aux crocodiles, une sortie amusante, quoique un peu chère pour 1h15 de visite. J’y ai vu des bébés croco tout mignons d’à peine vingt centimètres, et ai caressé un python royal 😊.

Ferme aux crocodiles Ferme aux crocodiles Ferme aux crocodiles Ferme aux crocodiles
Ferme aux crocodiles Ferme aux crocodiles

Et juste pour le plaisir :

Haut lieu du tourisme en Cévennes ardéchoises, le bois de Païolive est sillonné par 3 sentiers aménagés, dont les départs s’effectuent depuis 2 parkings. La balade ludique du circuit de la Vierge m’a plu, arpentant un labyrinthe de végétation dense et de rochers sculptés par la nature.

Bois de Païolive Bois de Païolive Bois de Païolive Bois de Païolive Bois de Païolive Bois de Païolive

L’Ardèche est aussi connue pour ses petits villages, malheureusement peu animés en hors saison. A Vogüé, je vous suggère un petit circuit qui consiste à se garer près des berges et à monter vers la pittoresque rue des Puces, jusqu’à la chapelle Saint-Cerice, puis jusqu’à l’ancienne carrière.

Vogüé Vogüé Vogüé Vogüé – Carrière Vogüé – Chapelle Saint-Cerice Vogüé Vogüé Vogüé

Au nord de Balazuc, les rives de l'Ardèche sont très jolies.

Balazuc Balazuc Balazuc Balazuc

Après le pont, prendre à gauche pour rejoindre le hameau du Vieil Audon. L’accès se fait soit par la route (10 minutes de voiture, puis 10 minutes de marche), soit à pied depuis le pont (20 minutes de marche). Une initiative coopérative est à l’origine de la reconstruction de ce village abandonné, où vivent aujourd’hui une poignée de partisans d’un mode de vie alternatif. Ils y vendent des produits de leurs cultures et de leur ferme, tels que des fromages de chèvre, de la confiture de châtaignes, etc.

Balazuc – Vieil Audon Balazuc – Vieil Audon
Icône restaurantà table !

Nougat, huile d’olives, miel, saucisson ardéchois, ou encore picodons font partie des spécialités locales du Sud Ardèche ! Quelques adresses en vrac : la nougaterie de Vallon-Pont-d’Arc et celle de Vogüé, les escargots des Restanques à Saint-Remèze... Même hors saison, vous pourrez trouver quelques boutiques de produits locaux ouvertes à Vallon-Pont-d’Arc.

Escargots des Restanques Nougat et biscuits Picodons

La cuisine servie au restaurant de Chames m’a enchantée ! J’ai été conquise par les associations originales de saveurs et par l’utilisation de nombreux produits locaux, toujours de saison. Le décor rustique de la salle intérieure et l’équipe extrêmement chaleureuse ont contribué à faire de ce repas un excellent moment. Et en bonus, un bon tuyau de la serveuse : le belvédère du Serre de Tourre en début de matinée, quand les gorges se cachent sous une mer de nuages 😊.

Restaurant de Chames Restaurant de Chames Restaurant de Chames Restaurant de Chames Restaurant de Chames
Icône hôtelHébergement

Si vous prévoyez de dormir dans la réserve des gorges, ce sera forcément dans les deux aires de bivouac aménagées. Pensez à réserver à l'avance car les places sont limitées. En dehors de la réserve, il existe des dizaines de campings en bord de de rivière.

Les amoureux de la nature et des logements insolites trouveront leur bonheur au domaine de Briange. Séduite par le discours éthique et écolo présenté sur le site web, j’y ai réservé quelques nuits. Quel plaisir d’ouvrir les volets de ma roulotte au réveil, et de découvrir la garrigue ensoleillée depuis mon lit alcôve ! Les locations et emplacements pour tente sont éparpillés dans un grand domaine où la nature est préservée, conférant à chacun un isolement très appréciable.

Domaine de Briange Domaine de Briange Domaine de Briange Domaine de Briange Domaine de Briange Domaine de Briange Domaine de Briange Domaine de Briange Domaine de Briange
Carte des destinations

Vous avez aimé cet article ?

Pensez à partager, épingler, commenter :
c'est ma meilleure récompense ! Clin d'oeil

Nouveaux articles
Vercors est
28 octobre 2018
Plateau de l'Aubrac
23 septembre 2018
Majorque
8 juillet 2018
Que faire avec ses photos de voyage ?
21 mai 2018
Vercors ouest
22 avril 2018
La liste de vie : un état d'esprit !
25 mars 2018

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux !