Les Destinations de Julie
Massif du Bargy
Accueil > France > Massif du Bargy

Massif du Bargy

Visite en mars 2017

C’est un peu par hasard que j’ai découvert le massif du Bargy, une chaîne montagneuse située au sud de la vallée d’Arve, en Haute-Savoie. Une Wonderbox à utiliser m’a menée dans le petit village de Mont-Saxonnex, à l’écart des chemins touristiques habituels, mais loin d’être dénué d’intérêt ! J’ai eu plaisir à découvrir cette région tranquille, bien que la période de ma visite ne fût pas la meilleure : plus beaucoup de neige et pas encore de verdure dans les alpages…

Deux coquins quelque-part dans le massif du Bargy...

A l’ouest de la ville, un joli sentier recouvert de feuilles rouges m’a conduite à l’impressionnante cascade du Dard. Une balade de 20 minutes aller-retour, fléchée depuis le bord de la route.

Mont-Saxonnex – Cascade du Dard Mont-Saxonnex – Cascade du Dard Mont-Saxonnex – Cascade du Dard Mont-Saxonnex – Cascade du Dard

La plus belle vue de Mont-Saxonnex se trouve au belvédère du Faucigny, près de l’église. Pourvu que le temps soit clair, on y discerne toute la vallée de l’Arve.

Mont-Saxonnex – Belvédère du Faucigny Mont-Saxonnex – Belvédère du Faucigny

Depuis le parking du Bété, j’ai pris la direction du lac Bénit, une rando avec quelques beaux points de vue sur le Grand Massif, qui passe par des pistes de ski. Malgré des températures très douces, j’ai été surprise de marcher dans la neige, et de découvrir un plan d’eau complètement gelé ! Je suis redescendue par Morsullaz, une boucle de 3h environ.

Mont-Saxonnex – Randonnée jusqu'au lac Bénit
Mont-Saxonnex – Randonnée jusqu'au lac Bénit Mont-Saxonnex – Randonnée jusqu'au lac Bénit Mont-Saxonnex – Randonnée jusqu'au lac Bénit Mont-Saxonnex – Randonnée jusqu'au lac Bénit

A l’entrée du village du Reposoir, les vestiges de la porte d’Age témoignent de l’époque moyenâgeuse où les moines chartreux gardaient les frontières de leur domaine. Se garer le long de la route et suivre à pied la direction indiquée par le panneau de bois.

Le Reposoir – Porte d'Age

La chartreuse du Reposoir, aujourd’hui devenue carmel, est en partie ouverte au public. Les arches du cloître et les chants des sœurs perdus dans les tréfonds du bâtiment confèrent aux lieux une sérénité et une gravité qui m’ont intimidée. A l’extérieur, un chemin fléché mène en 10  minutes à un chouette panorama sur les toits de l’ancien monastère.

Le Reposoir – Ancienne chartreuse
Le Reposoir – Ancienne chartreuse Le Reposoir – Ancienne chartreuse Le Reposoir – Ancienne chartreuse Le Reposoir – Ancienne chartreuse Le Reposoir – Ancienne chartreuse Le Reposoir – Ancienne chartreuse

Je me suis aventurée le long du Petit Foron, un cours d’eau qui s’enfonce dans un agréable vallon.

Le Reposoir – Le long du Petit Foron
Le Reposoir – Le long du Petit Foron Le Reposoir – Le long du Petit Foron Le Reposoir – Le long du Petit Foron
Icône restaurantà table !

La quantité de producteurs de fromages vendant leurs produits en direct a conquis la bonne vivante que je suis ! J’en ai d’ailleurs ramené bien plus que de raison 😊.

Butin de fromages

A Mont-Saxonnex, la chèvrerie des Oulettes fabrique crottins, briques, raclette… Pour mon plus grand plaisir, j’ai pu assister à la traite, ouverte au public tous les jours à 18h.

Mont-Saxonnex – Chèvrerie des Oulettes Mont-Saxonnex – Chèvrerie des Oulettes Mont-Saxonnex – Chèvrerie des Oulettes

A Brizon, Les Marmottes propose différents fromages au lait de vaches, dont l’excellente tomme reblochonnée, et d’autres fromages provenant des producteurs voisins.

Brizon – Fromagerie Les Marmottes

Je me suis aussi régalée avec le Béol, un fromage de garde à pâte pressée, inventé il y a quelques années par la ferme des Frasses (vente directe).

Pour le petit-déjeuner, la boulangerie du Mont-Saxonnex confectionne d’excellents croissants aux amandes, malheureusement vite dévalisés 😊.

Mont-Saxonnex – Boulangerie Mont-Saxonnex – Boulangerie

Quant au boucher de la ville, il fait, entre autres choses, tous ses saucissons lui-même ! Une bonne adresse à retenir pour ses pique-niques.

Icône hôtelHébergement

Grâce à une Wonderbox, j’ai dormi à Altipik, un village de tipis qui surfe sur la mode du camping glamour ! J’ai été séduite par le charme des tentes et toutes les petites attentions : des chaussons au pied du lit, des bougies allumées le soir… Le campement a la particularité d’être ouvert toute l’année, le chauffage étant assuré par des poêles à bois. J’avais déjà découvert dans les Vosges le plaisir de devoir se réveiller en pleine nuit pour raviver le feu : une expérience très sympa 😊. Côté sanitaires : toilettes sèches communs, douches uniquement l’été. Par contre, j’ai trouvé les tarifs des prestations excessifs : 150 € la nuit, c’est le prix d’une très belle chambre d’hôtel… La fondue à 26 € était servie dans un cadre très plaisant, mais en maigres quantités.

Altipik
Altipik Altipik Altipik Altipik
Altipik Altipik
Altipik
Carte des destinations

Vous avez aimé cet article ?

Pensez à partager, épingler, commenter :
c'est ma meilleure récompense ! Clin d'oeil

Nouveaux articles
Vercors est
28 octobre 2018
Plateau de l'Aubrac
23 septembre 2018
Majorque
8 juillet 2018
Que faire avec ses photos de voyage ?
21 mai 2018
Vercors ouest
22 avril 2018
La liste de vie : un état d'esprit !
25 mars 2018

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux !