Les Destinations de Julie
Beaufortain
Accueil > France > Beaufortain

Beaufortain

Visite en août 2017

"Les montagnes ne vivent que de l'amour des hommes. Là où les habitations, puis les arbres, puis l'herbe s'épuisent, naît le royaume stérile, sauvage, minéral ; cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, il dispense une richesse qui n'a pas de prix : le bonheur que l'on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent." (Gaston Rébuffat). Je vous emmène découvrir l’un des coins de cet extraordinaire royaume montagnard : le Beaufortain. Terre d’agriculture et de tourisme située entre Tarentaise et mont Blanc, c’est un massif accessible, qui ne dépasse pas la barre des 3 000 mètres. Nous partons vers les alpages et les lacs d’altitude, nous émerveiller une fois de plus devant la beauté de la nature…

Je suis arrivée dans le Beaufortain par le cormet de Roselend, une excellente façon de se mettre dans l’ambiance. La route traverse les beaux pâturages du plan de la Lai, puis se tortille en direction du lac de Roselend ; au-dessus, le rocher du Vent domine le paysage.

Plan de la Lai Lac de Roselend Rocher du Vent

Randonnée du roc du Vent et des rochers Merles

Si le rocher du Vent est surtout connu pour sa via ferrata, il accueille aussi des randonneurs. En saison, mieux vaut arriver tôt pour marcher dans ce secteur, car les places de stationnement ne sont pas nombreuses. J’ai entamé une boucle au départ du refuge du Plan de la Lai, qui débute au milieu des alpages.

Randonnée du Rocher du Vent – Alpages du Plan de la Lai

Je me dirige ensuite vers le tunnel du rocher du Vent, creusé en 1936 par des réfugiés politiques espagnols, dans le cadre du projet de la route des Grandes Alpes (prévoir une lampe torche).

Randonnée du Rocher du Vent – Tunnel

Le tunnel débouche en amont du lac de Roselend et de celui de la Gittaz. Je contourne le rocher du vent et bifurque à droite, sur un sentier très abrupt (marqué d'une croix) qui grimpe entre deux éperons rocheux.

Randonnée du Rocher du Vent – Lac de Roselend Randonnée du rocher du Vent – Le rocher du Vent vu de dessous Randonnée du rocher du Vent – Montée vers le rocher Randonnée du rocher du Vent – Montée vers le rocher

Arrivé en haut, il faut prendre à droite (sud-ouest) pour rejoindre la brèche du rocher du Vent, qui dévoile une vue spectaculaire sur le lac de Roselend. Nous sommes ici à 2h de marche du refuge du Plan de la Lai.

Randonnée du rocher du Vent – Brèche sur le lac de Roselend

Revenir sur ses pas et suivre le chemin qui part dans l’autre sens, sans oublier d’admirer le lac de La Gittaz, qui nous présente ici l’un de ses plus beaux profils !

Randonnée du rocher du Vent – Lac de La Gittaz Randonnée du rocher du Vent – Lac de La Gittaz Randonnée du rocher du Vent

Je m’éloigne du roc du vent et avance en direction des Roches Merles. Le sentier se confond avec la crête, formant un trait d’union entre le plan de la Gittaz à gauche et le plan de la Lai à droite. Devant moi, le mont Blanc semble à portée de main...

Randonnée du rocher du Vent – Roches Merles Randonnée du rocher du Vent – Roches Merles Randonnée du rocher du Vent – Roches Merles Randonnée du rocher du Vent – Roches Merles Randonnée du rocher du Vent – Le mont Blanc caché dans les nuages

3h30 après mon départ, j'attaque la descente en traçant à travers les prairies d’alpages. Après un pique-nique bucolique au milieu des troupeaux (lors duquel j’ai d’ailleurs découvert qu'une vache pouvaient ronfler 😆), je rejoins une piste qui rallie le parking du refuge.

Randonnée du rocher du Vent – Descente dans les alpages Randonnée du rocher du Vent – Descente dans les alpages Randonnée du rocher du Vent – Descente dans les alpages

Une chouette sortie de 5h30, 9,6 km, 730 km de dénivelé positif cumulé. A noter que ce circuit reste relativement proche de la route ; ce n’est pas le genre de rando qui donne l’impression d’être perdu au bout du monde...

Randonnée du lac de Presset et de la brèche de Parozan

C'est dans des conditions très particulières que j'ai découvert le lac de Presset, un incontournable du Beaufortain. Je me suis levée à l'aube pour entamer la rando avant les autres, et avant que le soleil n'ait pointé le bout de son nez. A 6h30, j'étais déjà au milieu des pâturages, avec l'impression que la montagne était toute à moi 😊. Mais la nuit précédente, je l'apprendrai plus tard, une épaisse couche de neige avait recouvert cette partie du massif. Quand je suis arrivée au col du Bresson, je me suis donc retrouvée dans un décor surréaliste, baigné d'une lumière dorée, où le givre avait emprisonné les fleurs dans des cocons scintillants. Voici le descriptif de cet itinéraire, souvent cité comme l'un des plus beaux de la région, même quand il n'a pas neigé !

Se garer au parking de Treicol, porte d’entrée du Beaufortain minéral, au bout d’une bonne section de route non goudronnée. Le col du Bresson est indiqué à 2h30 de marche. Je m’élance dans les alpages au son du tintement des cloches, captivée par les sommets qui jouent à cache-cache avec les nuages et la lueur matinale.

Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Bresson Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Bresson Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Bresson Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Bresson Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Bresson Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Bresson Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Bresson

A mesure que je prends de l’altitude, le sol blanchit, et mes pieds se retrouvent bientôt sous 30 cm de neige. La lumière voilée du soleil semble caresser le tapis blanc feutré, conférant aux lieux une atmosphère indescriptible...

Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Bresson Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Bresson
Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Bresson Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Bresson Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Bresson Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Bresson Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Bresson Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Bresson Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Bresson Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Bresson

Quand j’arrive au col, le givre recouvre le panneau, sculpté à l’horizontale par le vent !

Randonnée du lac Presset – Col du Bresson

Moins d’un kilomètre plus loin se dresse le refuge de Presset, un très joli ouvrage inauguré en 2013 et qui se fond parfaitement dans le paysage. Je le contourne et monte vers le col du Grand Fond, déambulant entre les rochers qui paraissent comme recouverts de crème chantilly. L’ascension révèle des points de vue extraordinaires sur le lac de Presset et sur la Pierra Menta, un sommet mythique aux parois verticales.

Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Grand Fond – Lac de Presset, refuge et Pierra Menta Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Grand Fond – Lac de Presset, refuge et Pierra Menta
Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Grand Fond – Lac de Presset, refuge et Pierra Menta
Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Grand Fond – Lac de Presset, refuge et Pierra Menta Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Grand Fond – Lac de Presset Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Grand Fond Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Grand Fond
Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Grand Fond – Lac de Presset, refuge et Pierra Menta Randonnée du lac Presset – Montée vers le col du Grand Fond – Pierra Menta

Le col s’ouvre sur la combe de la Neuva et au loin, le mont Blanc. Je délaisse le sentier principal qui gagne le cormet de Roselend et avance vers la gauche, à flanc de montagne. Quelques centaines de mètres me séparent de mon but, mais avec la neige, la progression n’est pas simple ; ce détour est vraiment déconseillé à ceux qui ne sont pas à l’aise avec leurs pieds ! Noyée dans le brouillard à mon arrivée, la brèche de Parozan se dégage en l’espace de quelques secondes, révélant ainsi le lac de Roselend.

Randonnée du lac Presset – Combe de la Neuva
Randonnée du lac Presset – Vers la brèche de Parozan Randonnée du lac Presset – Brèche de Parozan Randonnée du lac Presset – Brèche de Parozan Randonnée du lac Presset – Col du Grand Fond vu depuis la brèche de Parozan Randonnée du lac Presset – Lac de Roselend vu depuis la brèche de Parozan Randonnée du lac Presset – Brèche de Parozan

Retour au col du Grand Fond, puis au lac dont je fais cette fois le tour, au col du Bresson et enfin au parking (il m’aura fallu 2h30 de marche pour l’itinéraire retour depuis le col du Grand Fond).

Randonnée du lac Presset – Le lac et le refuge
Randonnée du lac Presset – Redescente vers le lac de Roselend Randonnée du lac Presset – Redescente vers le lac de Roselend

Un peu plus de 9h d’effort, 12,2 km, 1 060 m. de dénivelé positif cumulé pour cette magnifique randonnée qui, sans la neige, doit se parcourir en à peine plus de 7h. Très fréquentée l’été.

Barrage de Roselend

En descendant de Treicol, ne manquez pas le barrage de Roselend. Avec ses 150 mètres, il figure au 4e rang des plus hautes retenues d’eau de l’hexagone.

Lac de Roselend Barrage de Roselend Lac de Roselend

L’histoire du Beaufortain s’est écrite avec celle de l’hydroélectricité, et les 4 barrages présents dans le massif sont aujourd’hui emblématiques. La Gittaz, Roselend et Saint-Guérin constituent les 3 réservoirs d’eau de l’aménagement EDF Roselend - La Bâthie, alimentés par les précipitations et la fonte des neiges. L’acheminement de l’eau vers la centrale de La Bâthie, située 1 200 mètres en contrebas, permet de produire chaque année davantage d’électricité que la consommation de la Savoie entière.

Barrage de Saint-Guérin

Joli point de vue également au barrage de Saint-Guérin, qui est, lui aussi, le départ de nombreuses randos.

Barrage de Saint-Guérin

Randonnée des lacs de la Tempête

J’ai choisi un autre classique du Beaufortain : les lacs de la Tempête par le col de la Louze. Un aller-retour d’environ 5h de marche (hors pauses), 16km et 840 m. de dénivelé cumulé (quand on fait le tour des lacs).

Se garer à l’est du lac, puis le longer en direction de la passerelle. Le sentier s’élève au-dessus de Saint-Guérin, suivant le ruisseau de la Louze, avant de passer le col. Les doux pâturages tapissent les pentes des sommets alentours, où l’on peut voir brouter moutons et vaches.

Randonnée des lacs de la Tempête – Lac de Saint-Guérin Randonnée des lacs de la Tempête – Lac de Saint-Guérin Randonnée des lacs de la Tempête Randonnée des lacs de la Tempête

Une fois arrivée, je décide de faire le tour des lacs, m’attardant au bord de l’eau et m’asseyant dans l’herbe grasse. Le vert et la quiétude de cet endroit m’ont beaucoup plu.

Randonnée des lacs de la Tempête Randonnée des lacs de la Tempête
Randonnée des lacs de la Tempête Randonnée des lacs de la Tempête Randonnée des lacs de la Tempête Randonnée des lacs de la Tempête Randonnée des lacs de la Tempête Randonnée des lacs de la Tempête
Randonnée des lacs de la Tempête Randonnée des lacs de la Tempête

Retour par le même chemin.

Ferme des Sapins

A la ferme des Sapins, j’ai rencontré Antoine et Laura, deux jeunes qui viennent de se lancer dans un joli projet : produire des plats cuisinés avec uniquement des produits issus de chez eux. Ils élèvent leurs chèvres et leurs brebis, font pousser leurs fruits et leurs légumes… Une visite informelle super intéressante, où j’ai pu échanger avec eux sur leur parcours, leurs difficultés, leurs rêves… 4 € par personne.

Ferme des Sapins Ferme des Sapins Ferme des Sapins

Coopérative laitière du Beaufortain

La star du Beaufortain, c’est évidemment le beaufort ! 184 agriculteurs se sont regroupés au sein d’une coopérative pour transformer leur lait et le commercialiser. Les 35 000 meules qui en sortent chaque année représentent un tiers de la production française. Vous trouverez à la coopérative de quoi vous régaler, mais aussi de quoi satisfaire votre curiosité : un circuit de visite gratuit a été aménagé pour raconter l’histoire et la fabrication du fromage. On y apprend ainsi qu’il faut 400 litres de lait pour confectionner une meule, qui pèsera environ 40 kg. Le cahier des charges de l’AOP beaufort impose un espace géographique, mais aussi l’utilisation d’outils traditionnels, comme la toile de lin et le cercle en bois de hêtre, inventé à Beaufort et qui lui donne son talon concave caractéristique.

Pour 2 € par personne, la coopérative propose aussi une visite de ses caves (en saison, mieux vaut réserver ou arriver très en avance). Munis d’une élégante charlotte sur la tête, on découvre quelques-unes des 41 caves où sont affinées 32 000 meules de beaufort ! Il y en a qui rêveraient d’être enfermés toute une nuit dans un centre commercial, moi c’est là-dedans 😍 !

Caves de la coopérative laitière du Beaufortain Caves de la coopérative laitière du Beaufortain
Icône restaurantà table !

Côté producteurs, j’ai été assez frustrée de ne pouvoir me procurer de beaufort d’alpage. En effet, le beaufort se décline en trois sortes : le beaufort d’hiver a une pâte claire car les vaches sont nourries au foin ; le beaufort d’été est fabriqué quand les vaches sont à la pâture ; quant au beaufort d’alpage, il est produit à une altitude minimum de 1500 m avec le lait d’un seul troupeau. Même si le fromage de la coopérative est très bon, ses saveurs sont lissées, et il ne vaut pas un beaufort d’alpage dont les notes fleuries trahissent l’endroit où le troupeau a mangé. Or, après moult échanges avec les locaux, j’ai fini par comprendre que seul l’alpage de Plan Pichu, situé après le lac des Fées, vendait du beaufort d’alpage. Mais l’endroit est assez reculé et je l’ai appris trop tard pour pouvoir m’y rendre...

Côté resto, j’ai goûté à la cuisine de la Table du Berger. Du simple, du fait-maison, du local : on n’a besoin de rien de plus pour se régaler !

La Table du Berger La Table du Berger La Table du Berger
Icône hôtelHébergement

C’est au camping municipal de Beaufort que j’ai dormi. Entre le cormet de Roselend et le lac Saint-Guérin, il a l’avantage d’être le mieux placé pour graviter dans le massif. 16,75 € pour 2 avec tente et voiture. 1 € pour mettre un pain de glace au congélateur (gloups !).

Camping municipal de Beaufort
Carte des destinations

Vous avez aimé cet article ?

Pensez à partager, épingler, commenter :
c'est ma meilleure récompense ! Clin d'oeil

Nouveaux articles
Vercors est
28 octobre 2018
Plateau de l'Aubrac
23 septembre 2018
Majorque
8 juillet 2018
Que faire avec ses photos de voyage ?
21 mai 2018
Vercors ouest
22 avril 2018
La liste de vie : un état d'esprit !
25 mars 2018

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux !