Les Destinations de Julie
Massif de l'Estérel
Accueil > France > Massif de l'Estérel

Massif de l'Estérel

Visite en août 2010

L'Estérel est un massif montagneux volcanique reconnaissable à ses roches rouges. C'est pour moi l'un des plus beaux coins de nature sur la Côte d'Azur, et il propose moult possibilités de balade !

Situé dans la forêt domaniale de l'Estérel, sur la commune d'Agay, le cap Roux est l'un de ces endroits. L'accès n'est pas facile puisque seule une vingtaine de voitures peuvent se garer au bord de la route, et qu'il faut ensuite parvenir à descendre la falaise pour accéder à la mer. Mais ces difficultés sont balayées par le magnifique paysage de pierres rouges. J'ai été étonnée de découvrir un endroit assez intime, ou les quelques personnes personnes restaient hors de ma vue grâce aux avancées des falaises sur la mer.

Cap Roux Plage du Dramont Promenade de l'Aiguille à Théoule-sur-Mer

Un autre endroit très joli pour se baigner, c'est la plage du Dramont, qui est en réalité une sorte de grand rocher rongé par la mer. De l'autre côté du massif de l'Estérel, près de Théoule-sur-Mer, la pointe de l'Aiguille est un petit havre de paix. Elle est constituée de falaises abruptes qui forment une dizaine de plages de galets dans un contexte plutôt sauvage : personne avant 11 heures du matin ! L'eau est limpide et il y a une jolie vue sur la baie de Cannes. L'accès requière par contre une dizaine de minutes de marche dans un chemin escarpé.

Fréjus et Saint-Raphaël sont deux villes côte-à-côte implantées au pied de l'Estérel. Elles ont le front de mer le plus animé et le plus agréable que j'aie trouvé sur la côte. J'ai mangé d'excellentes glaces avec une chantilly parfaite au Pinocchio !

Si vous souhaitez passer une journée à l'Aqualand de Fréjus, je ne peux que vous le déconseiller. Bien que j'aime habituellement ce genre de loisirs, j'ai trouvé ce parc aquatique épouvantable. Pour commencer, j'ai ressenti un vrai harcèlement financier : il faut payer 25 € le billet d'entrée, puis 3 € la consigne obligatoire, et on vous demande ensuite de sortir le porte-monnaie pour avoir un transat, un accès VIP, une photo avec un collier hawaïen, etc. Les 30 minutes d'attente systématique aux attrations m'ont paru très longues. La plupart des toboggans se descendent sans tapis et vous vous labourez le dos à chaque tronçon ; certains bassins sont même recouverts de crépi plutôt que de lino ! Toutes les piscines d'arrivée ne disposent pas d'escalier pour sortir, ce qui requière de se hisser sur le bord. Pour finir, la sécurité laisse largement à désirer : des tuyaux d'arrosage traînent un peu partout, la peinture s'écaille et l'hygiène dans les bassins est effrayante. Un parc à éviter !

Icône hôtelHébergement

Pour m'héberger, j'ai choisi le camping Marchesi, situé à proximité du Luna Park et que j'ai apprécié. Ne vous arrêtez pas à l'accueil un peu bougon du propriétaire, qui est un personnage étrange. L'endroit est calme et les emplacements confortables. Ils sont tous délimités par de larges haies qui assurent leur intimité aux campeurs, et sont aussi très ombragés. Le seul bémol réside dans l'entretien des sanitaires, mais ma visite a eu lieu peu après des inondations qui avaient endommagé les installations.

Camping Marchesi
Carte des destinations

Accéder à l'album photo complet

Vous avez aimé cet article ?

Pensez à partager, épingler, commenter :
c'est ma meilleure récompense ! Clin d'oeil

Nouveaux articles
Vercors est
28 octobre 2018
Plateau de l'Aubrac
23 septembre 2018
Majorque
8 juillet 2018
Que faire avec ses photos de voyage ?
21 mai 2018
Vercors ouest
22 avril 2018
La liste de vie : un état d'esprit !
25 mars 2018

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux !